Noix, fraises, foie gras et truffe sont parmi les produits emblématiques de la Dordogne… il ne vous reste plus qu’à découvrir les nombreuses gourmandises que le Périgord vous offrira.

Le foie gras et le canard

Gourmandises incontournables des festivités, présents sur les tables de Noël et flatteurs de papilles, le Foie gras et le Magret de canard, fleurons du terroir périgourdin et de la gastronomie française, se dégustent dans tous leurs états !

Pour les fins gourmets et les marmitons découvrez toutes les recettes autour du foie gras.

La truffe

Dite truffe noire du Périgord, la Tuber melanosporum et la Tuber brumale se récolte entre novembre et mars. La tuber uncinatum est dite de Bourgogne, se récolte entre septembre et décembre et quant à la tuber aestivum elle se récolte entre mai et septembre, parfois même au-delà.

La truffe respire

Une bonne truffe doit être ferme, odorante et goûteuse. On dit d’elle qu’elle « respire ». En effet elle absorbe de l’oxygène et rejette du gaz carbonique et d’autres gaz chargés de ses arômes. A la longue, elle s’oxyde et perd de son parfum. Il est donc évident, qu’une fois mûre, elle doit être dégustée le plus rapidement possible, d’où l’intérêt de l’acheter en direct du marché ou en circuit court.


Les fraises et les noix du Périgord

Saviez-vous que la culture des fraises dans le Périgord remonte au 19e siècle.
Sucrée et fondante, récoltée à maturité optimale, la Fraise du Périgord est parfaitement équilibrée et parfumée. Elle est riche en vitamine C (plus de 60 mg pour 100 g) et présente un apport très modeste en kilocalories (28kcal pour 100g).
Alors Gariguette, Darselect, Mara des Bois, Cirafine, Charlotte, Cléry, Murano et autre Favori régaleront vos papilles d’avril à octobre ! Repérer bien sur les étals la mention « Fraise du Périgord IGP».

Noix du Périgord
JSO

La noix du Périgord a déjà 17 000 ans, le saviez-vous ?

Des traces de coques de noix remontant à 17 000 ans ont été découvertes dans des lieux d’habitation de l’homme de Cro-Magnon à côté de Terrasson en Dordogne. Sachez que la noix est une excellente source de protéines. De plus, elle vous permet de profiter d’un apport très intéressant en oméga 3 et en antioxydants.
« Noix du Périgord AOP » c’est une appellation pour les trois produits phares que sont la noix fraîche, la coque et les cerneaux.
Pour découvrir tous les secrets de la noix, de l’huile et quelques idées recettes, il vous faut découvrir le site officiel de la Noix du Périgord !


Le pâté de Périgueux

En 500 ans d’histoire, la recette de ce plat de gourmand a connu des transformations. À l’origine, le Pâté de Périgueux était cuit au cœur d’une pâte, dans le four du pâtissier. Au XVIIIè siècle on y a introduit le foie gras. Il est aujourd’hui le plus souvent présenté en conserve, sans sa croûte.

Alors, qu'est-ce qu'un vrai Pâté de Périgueux ?

Pour la Confrérie, le Pâté doit tenir dans une boîte de 200 grammes. Il doit être composé de 57 % de farce de Porc de grain du Sud Ouest, de 40 % de Foie gras de canard ou d’oie du Périgord et d’au minimum 3 % de Truffe du Périgord.

Pour en savoir plus, vous pouvez consultez le site officiel du Foie Gras du Périgord

Le carnet d’adresses

La grange du Périgord

Maison Léon

La Gaveuse d’oie

L’espace du sixième sens

La p’tite conserverie

La Ferme Périgourdine

Maison Requier

Maison Mazières

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu